Tension

Il n’est pas rare dans nos différents domaines de vie de percevoir et ressentir des tensions, qu’elles soient l’expression d’un différent entre personnes, ou la perception d’un écart sensible entre ce qui est et ce qui pourrait être. Devant cette situation où nous sentons que les choses ne sont pas aussi biens que ce qu’elles pourraient l’être, nous pouvons réagir de différentes façons.

Là, ça va être tendu…

Le mot « tension » désigne l’état de ce qui est tendu, sur lequel s’exerce simultanément deux tractions dans des directions opposées. Les connotations associées à ce mot sont celles de tiraillement, d’inefficacité, de manque de souplesse, d’inconfort et de rupture prochaine à prévoir.

Parler de « tension » dans un cadre professionnel ou personnel est parfois difficile. Expliciter l’écart qu’il peut exister entre la situation souhaitée et celle qui est réellement en place implique souvent de remettre en perspective ce que les autres ont accomplis ou mis en place et peut déboucher sur des conflits lorsque ce constat nécessite de demander des comptes aux uns et aux autres, mais aussi à soi-même. Derrière un prétexte de préserver des relations « acceptables », conformes au status quo, l’évitement systématique de certains sujets peut aboutir sur des conflits larvés qui trouveront une expression plus insidieuse, une tension non-résolue trouvant toujours le moyen de s’exprimer autrement et avec davantage de dégâts. Une démarche plus saine consiste à accepter de voir la tension pour ce qu’elle est et de crever l’abcès au plus tôt, actant le besoin de faire quelque chose.

Et vous, comment réagissez-vous à une tension ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *